Variantes autour des abaques

C'est quoi les abaques ?

Le mot abaque peut-être synonyme de boulier. De façon plus large, il désigne tout outil ou instrument facilitant le calcul. Pour les jeunes enfants, les abaques à tri sont un matériel ludique qui comprend un socle avec des tiges (amovibles ou non) et des perles de formes et de couleurs différentes à enfiler/enficher dessus. L’abaque peut être en bois ou en plastique. Dans leur version “originale”, telle que conçue et expliquée par le fabricant sur la notice, ils sont prévus pour permettre aux enfants d’aborder par la manipulation les premières notions de tri. Pour autant, ils peuvent se décliner en plein d’autres activités, dont des plus simples pour les plus jeunes enfants, et s’associer avec d’autre matériel. 

Les jeux avec les abaques sont riches en explorations et apprentissages. Ils permettent notamment d’exercer et développer la motricité fine, la coordination oculo-manuelle. Ces jeux vont permettre aussi de développer la concentration, d’explorer les couleurs et les formes (discrimination visuelle), de comparer et trier (catégorisation) et d’ordonnerMais si le jeu est trop complexe en fonction de là où en est l’Enfant dans son développement alors cela peut entacher sa confiance en lui et son envie et plaisir d’expérimenter et jouer.

Bref, il y a beaucoup à faire avec les abaques. D’ailleurs nous en retrouvons souvent dans les EAJE (Etablissement d’Accueil de Jeunes Enfants) et ils font partis des indispensables en maternelle. Nous trouvons de nombreuses déclinaisons sur des sites internet de professeur.e.s de écoles mais je trouve peu d’adaptation et de déclinaisons pour les enfants de moins de trois ans. Pour les enfants de moins de trois ans, selon la taille des perles, ils sont à proposer en présence et vigilance d’un adulte et à un enfant qui ne porte plus systématiquement à la bouche.

Du plus simple au plus complexe

Remplir les tiges

Quand les enfants découvrent les abaques, souvent leur première activité avec est de mettre une perle sur une tige, de l’enlever, la remettre ou la déplacer sur une autre tige… de remplir les tiges, d’enlever, de déplacer les perles sur les autres tiges. La plupart des jeunes enfants aiment remplir en totalité toutes les tiges. Au point même que pour certains s’ils n’ont pas assez de perles pour remplir en totalité toutes les tiges c’est très frustrant. D’où l’importance quand ils sont dans cette période de veiller en amont lors de l’installation du jeu à ce qu’il y en ait assez.⠀

Trier par couleurs

La majorité des enfants à une période de leur développement trient spontanément par couleurs tous les objets du quotidien ; de même ils trieront les perles des abaques par couleur.  Nul besoin de connaître le nom de couleurs pour cela. 

Trier par formes

Les abaques permettent aussi le tri par formes. 

Reproduire un modèle

Ici il s’agit de reproduire un modèle concret ou de reproduire un modèle dessiné sur une fiche cartonnée. Ces modèles peuvent être fournis avec l’abaque ou vous pouvez les faire vous-mêmes. L’enfant doit alors reproduire la configuration en respectant formes, couleurs, ordre de classement et quantité de perles sur chaque tige en passant d’un plan horizontal (dessin) à un plan vertical (3D). Cette activité permet également de s’initier aux algorithmes simples et un travail de repérage spatial. 

Des exemples de variantes

Renverser le support et l'utiliser pour remplir et vider. Parfois l'imaginaire en fait même un bateau...
Mettre en enlever les tiges, c'est une activité en soi. Et comprendre que dans un sens, la tige peut se remplir de nombreuses perles alors que dans l'autre, une seule perle peut y être insérée... quelle découverte !
Faire tenir les perles sur le petit rebord du socle
Que de créativité !
Expérimentation par une professionnelle lors d'une formation
Exploration par un enfant (et quand l'imagniaire s'en mêle pour certians enfants cela devient un gâteau d'anniversaire avec des bougies)
Utilisation de la tige pour étaler la pâte à modeler
Utilisation de la tige pour faire des trous en forme de croix dans la pâte à modeler
Utilisation du support en bois d'un jeu trop complexe encore pour cet enfant et association avec des perles d'abaques
Certains supports (selon les modèles et marques) peuvent s'emboiter les uns dans les autres
logo Gladys Debieux psychomotricienne formatrice
D'autres idées ?

Quelques précisions

Ces jeux peuvent se faire au sol sur un tapis pour que l’enfant s’installe comme il le souhaite ou à table assis sur une chaise ou posés sur un support en hauteur et l’enfant debout. 

Pour les premières découvertes, nul besoin de lui montrer ou expliquer quoi faire. L’enfant fera en fonction de son développement et de ses intérêts du moment. La présentation du matériel peut suffire. Chaque variante est à proposer plusieurs fois avant d’aller vers une variante plus complexe. La répétition est essentielle à l’apprentissage. Et dernière précision, ces jeux sont à réaliser en présence d’un adulte.

Comme toujours, bien que ces propositions aient le plus souvent un grand succès, certains enfants peuvent ne pas s’y intéresser et c’est ok. A nous adulte, de l’accepter et de leur proposer autre chose. Peut-être que cela ne correspond pas au stade de développement où il en est ou bien que cela ne correspond pas à ses intérêts et explorations du moment. Et c’est ok. Et l’enfant peut décliner les possibilités de ce qu’il peut faire avec tant qu’il ne se fait pas mal, ne se met pas en danger, ne fait pas mal à quelqu’un ou le met en danger et enfin tant que cela ne casse pas le matériel (sauf si c’est un matériel prévu pour, bien sûr, alors il est important de lui préciser que c’est ok).

Je vous souhaite d’agréables observations et moments de partage autour de ces séquences ludiques. 

%d blogueurs aiment cette page :