Le Réseau des Psychomotriciens de la Petite Enfance

Bref historique

En 2009, Nathalie Collin-Bétheuil contacte des psychomotricien.ne.s travaillant en petite enfance et initie des rencontres dans Paris. J’ai la chance de faire partie de ces premières rencontres riches en échanges et réflexions.

C’est ainsi que le Réseau « PPEPIDF », pour Psychomot’ Petite Enfance Prévention Ile de France, a vu le jour (je vous l’accorde pas facile à prononcer 😉 ). Les rencontres se sont poursuivies, des demandes ont émanés hors Ile de France, des conférences ont commencés à être organisées… Le Réseau s’est peu à peu structuré et devenu une association loi 1901. Un site Internet a vu le jour, un bébé à quatre pattes et un bébé sur le dos ont constitué le logo du réseau, les statuts de l’association ont été rédigés et déposés par trois psychomotriciennes co-fondatrices de l’association : Nathalie Collin-Bétheuil, Claire Rouzée et Emilie Besson. Et le Réseau a alors  pris le nom de Réseau des Psychomotriciens de la Petite Enfance. 

logo réseau des psychomotriciens de la petite enfance

La raison d'être du Réseau

L’objectif principal « était de permettre aux psychomotriciens exerçant en petite enfance, quel que soit le type de structure, de se rencontrer pour penser ensemble leur pratique ».

 

Plusieurs constats et besoins sont à l’origine de ce Réseau. D’une part, à cette période de nombreux psychomotricien.ne.s se retrouvent seuls représentants de leur profession dans leurs structures petite enfance où ils exercent et ressentent souvent le besoin d’échanger sur leurs pratiques avec d’autres psychomotricien.ne.s. D’autre part, la formation initiale des psychomotriciens aborde rarement, surtout il y a dix ans, le rôle et la spécificité en prévention du psychomotricien en petite enfance, notamment dans les Etablissements de Jeunes Enfants. Par manque de clarté à ce niveau de la part des psychomotriciens et des employés, il arrivait régulièrement que des psychomotriciens soient employés sur des postes d’Educateurs de Jeunes Enfants, ce qui est délétère aux deux professions.

Les statuts de l'association : des objectifs affirmés

La phrase phare du Réseau est « Pour un accompagnement respectueux du développement psychomoteur de chaque enfant ».  Ainsi, cette association s’est donné pour missions :

« – de promouvoir une approche respectueuse du développement psychomoteur de chaque enfant, auprès des futurs professionnels, des professionnels et des familles.

– de promouvoir la pertinence de la présence des psychomotriciens auprès du tout-petit et de ses parents

– de susciter des rencontres et des échanges entre professionnels

– de permettre des actions de formation et d’information en direction des parents, des futurs professionnels et des professionnels,

– de favoriser les échanges transversaux avec d’autres courants de pensée. »

Le Réseau a mis en place de nombreux projets

J’ai été membre du bureau du Réseau pendant plus de dix ans et je suis ravie et fière de tous les projets que nous avons pu mener. Nous avons évidemment poursuivies les rencontres informelles entre psychomotricien.ne.s, ainsi que des rencontres thématiques (le portage, l’observation, la fiche de poste du psychomotricien en petite enfance…).

 

Nous avons également organisées des conférences. Je peux citer notamment :

  • – La motricité libre avec Annie Fabien-Témoin – psychomotricienne et formatrice
  • – Podologie du jeune enfant avec Arnaud Gayraud – pédicure podologue
  • – Le bilan sensorimoteur avec Muriel Chauvet – psychomotricienne
  • – Le massage contenant par l’association Corps et communication
  • – De l’hypertonicité innée à l’hypertonicité défensive avec Suzanne Robert Ouvray – Docteur en psychologie clinique – psychothérapeute
  • – Oralité et petite enfance avec Véronique Leblanc – Psychologue et présidente du groupe Miam-Miam – Elodie Hardy – Psychomotricienne et Caroline Bourgeois – orthophoniste
  • – La méthode Feldenkrais au service de la petite enfance avec Annette Orphal – Psychologue et praticienne de la Méthode Feldenkrais
  • – Joue, pense, parle avec Carole Vanhoutte – Orthophoniste de l’association Joue – pense – parle
  • – L’aménagement de l’espace au service du tout petit avec Michèle Célarié – psychomotricienne et formatrice à l’association Pikler Loczy France
  • – Les enjeux de l’oralité avec Catherine Thibault – Orthophoniste
  • – Orthoptie et petite enfance avec Sophie Perpezat – orthoptiste
  • – Accompagner l’enfant et ses parents autour du mouvement avec Véronique Schrive de la Bougeothèque de Lambersart
  • – Respecter le rythme du développement psychomoteur avec Albert Coeman – kinésithérapeute et psychomotricien
  • – Retour d’expérience sur la conception et la réalisation de crèches avec Guillaume Favreau et Benjamin Simon – architectes
  • – Comment accompagner le développement de l’enfant avec Lucie Meunier – psychomotricienne
  • – Place et rôle du psychomotricien en crèche avec Cécile Pavot-Lemoine – psychomotricienne

Nous avons organisé deux ateliers corporels avec Catherine Maupas. Nous avons aussi créer un sondage à destination des psychomotricien.ne.s exerçant en petite enfance et recensé des fiches de postes qui ont servis de support à la création d’une plaquette sur le travail des psychomotricien.ne.s en EAJEVous la trouverez en téléchargement gratuit (format pdf) sur le nouveau site internet du Réseau. (cliquer ICI)

En 2018, le Réseau des Psychomotriciens se dote d’un nouveau logo et la plaquette change de look. 

Le Réseau continue à évoluer et rejoint La Crapa'hutte

Depuis le 30 Novembre 2019 le Réseau des Psychomotriciens de la Petite Enfance s’est rattaché à l’association La Crapa’hutte qui est destinée aux (futurs)parents et (futurs)professionnel.le.s en petite enfance. Son intention principale est de créer « un réseau de professionnels et d’experts de l’accompagnement du développement psychomoteur de l’enfant, dans un contexte de prévention. »  Elle se veut force de propositions et organisatrice d’évènements tels que de la formation continue, des conférences, des ateliers de motricité libre parents-enfants et des soirées débats. Elle souhaite poursuivre le travail du Réseau des Psychomotriciens et l’élargir aux autres professions exerçant en Petite Enfance. Ainsi l’association a pour visée de « fédérer les professionnels de la petite enfance, toutes professions confondues », ainsi chaque profession aura son réseau propre et des liens étroits entre chaque réseau s’établiront via la Crapa’hutte. Si vous souhaitez en savoir plus, leur site internet, c’est par ICI.

%d blogueurs aiment cette page :